top of page

L'éjaculation dite « précoce » - Comment la différer?

Article mis à jour le 22/05/2023.


Deux minutes exceptionnelles ne valent elles pas mieux que vingt minutes interminables et ennuyeuses ?


Vous, votre partenaire (ou les deux) souffrez d’éjaculation dite « précoce », et cela entrave le bon fonctionnement de votre vie de couple ou de votre intimité ? Vous aimeriez que votre rapport sexuel « dure » plus longtemps, tout comme 90% des français, et donc l’immense majorité des hommes ?

Selon un sondage réalisé par l’IFOP (1) pour Charles.co en 2019, 71% des hommes sexuellement actifs reconnaissaient avoir éjaculé « trop rapidement » lors d’un coït au cours des douze derniers mois. Mais que signifie exactement l’éjaculation prématurée ?


Qu’est-ce qu’un éjaculateur précoce ?

A ce jour, il n’existe pas de consensus autour de la définition même de l’éjaculation précoce. Ni la Société Internationale de médecine sexuelle, ni le DSM-V, ni le CIM-10 de l’OMS ne se sont accordés sur une définition universelle.

Ce qu’il faut retenir, c’est que l’éjaculation prématurée n’existe pas, sauf à évoquer le cas de l’éjaculation ante portas, c’est-à-dire avant même la pénétration (20 à 30% d’hommes auraient connu ce phénomène au moins une fois au cours de leur vie) (2).

Pour le reste, la durée du coït est génétiquement programmée chez l’homme comme chez tous les mammifères, et il se compte en secondes ! Autrement dit : vous êtes parfaitement NORMAL et correspondez à la norme biologique (3). Cela dit, vous souffrez de ne pas passer la porte et/ou de ne pas rester dans les lieux au-delà des délais prescrits par la nature, et vous ne savez pas par où commencer ?


Solutions à l’éjaculation précoce et leurs limites

Vous avez peut-être déjà entendu parler des différentes techniques de travail sur la mécanique corporelle, comme le :

Femme rose en feu et homme bleu éteint
  • « Stop and Start/go » du Dr. Semans ;

  • « Squeeze » des Dr. William Masters et Virginia Johnson ;

  • « Safety Wank » (masturbation préventive) ;

ou tenté la réduction de votre excitation sensorielle ou mentale en :

  • Utilisant un préservatif retardant ;

  • Pensant à un scénario moins excitant ;

  • Changeant de position sexuelle ;

  • Augmentant la fréquence des rapports ?

Vous avez peut-être même expérimenté certaines substances illicites ou médicamenteuses censées retarder l’éjaculation prématurée, sans résultats probants, et une insatisfaction perdure sans que vous sachiez véritablement pourquoi ?


La thérapie brève en ligne

Que vous ayez ou non essayé ces solutions; et si vous estimez être toujours en souffrance; prenez rendez-vous avec une sexologue clinicienne en ligne. Pour une véritable écoute, sans volonté de guérir à tout prix, mais une réelle intention de comprendre.


 

1 Étude IFOP pour charles.co réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 19 au 24 avril 2019 auprès d’un échantillon de 1957 personnes, de la population française masculine âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine, [En ligne], 24 septembre 2019

2 Etude IFOP, op.cit.

3 Le Dico de l’amour et des pratiques sexuelles, Jacques WAYNBERG, Éditions Milan, 1999, p.93

Comments


bottom of page