top of page
Microphones

C'est quoi un(e) sexologue?

Pourquoi consulter?

FOIRE AUX QUESTIONS

Venir seul ou en couple?

Combien ca coûte?

Pourquoi aller

voir un(e) sexologue ? 

Le sexologue est le spécialiste de l'intime. Il accompagne des personnes en souffrance, et/ou désireuses d'explorer leur potentiel érotique. Le champ de la "sexualité" étant très étendu, voici une liste non exhaustive des motifs possibles de consultations sexologiques.

·    Éjaculation dite « précoce »

·    Difficultés érectiles

·    Dyspareunie

·    Vaginisme

·    Anorgasmie

·    Anhédonie

·    Frigidité

·    Dégoût de la sexualité

·    Abstinence

·    Non consommation d’union

·    Sexualité et grossesse

·    Sexualité post accouchement

·    Troubles du désir

·    Troubles de l’intimité

·    Anxiété de performance

·    Mésestime de soi

·    Image corporelle déficitaire

·    Mésententes sexuelles

·    Relation extra-conjugale

·    Violences intraconjugales

·    Séparation, divorce, deuil

·    Recomposition familiale

·    Difficultés sentimentales

·    Difficultés de communication

·    Identité et orientation sexuelle

·    Fantasmes troublants

·    Comportements « hors-normes »

·    Addictions

·    Abus sexuels

·    Lésions gynécologiques

·    Traumatismes urologiques

·    Développement érotique

Il s'agit là comme pour l'errance médicale (où les praticiens ont des difficultés à poser soit un diagnostic rapide, soit un diagnostic pertinent), de la navigation d'un individu de thérapeutes en thérapeutes, parfois durant de nombreuses années, ne permettant pas d'identifier précisément la/les causes des symptômes ressentis, et de pouvoir enfin poser des mots sur les maux.

L'errance thérapeutique, quésako ? 

Comment bien choisir son sexologue ?

Le médecin sexologue (que nous appellerons "sexiatre"), est médecin, au contraire du sexologue, qui  ne l'est pas. Voici trois types d'approche dont vous pourrez discuter avec votre généraliste qui reste votre premier interlocuteur et pourra vous conseiller.

L’approche médicale du sexiatre

A la manière du psychiatre qui traite la santé mentale, du pédiatre qui traite la santé infantile, le gériatre qui traite la santé des personnes âgées, le sexiatre traite la santé sexuelle. C’est une médecin qui a choisi de suivre une formation de sexologie en complément, et va s’intéresser à l’organe « malade », sans nécessairement se préoccuper des conséquences de la pathologie sur la sexualité et la vie intime du patient. Il est soumis à un code de déontologie, un dispositif légal et officiel (Conseil de l’ordre des médecins), et va à ce titre être autorisé à prescrire et à effectuer des examens si nécessaire. Même si des efforts sont consentis pour redorer l’image d’une science purement sanitaire, la « santé sexuelle » se rapproche davantage de la médecine d’Euryphon de Cnidos orientée vers l’organe malade, plutôt qu’à celle de son contemporain plus connu sous le nom d’Hippocrate II de Cos, dont l’héritage humaniste est bien moins respecté.

L’approche psychologique du sexologue

Il prend en charge les problématiques sexuelles d’origines sentimentales, éducationnelles, relationnelles et comportementales, en lien avec une dysfonction organique ou non. Il est donc important pour ce professionnel de disposer d’une solide formation et d’un réseau pluridisciplinaire pour réorienter au besoin à la manière d’un aiguilleur du ciel. La profession de sexologue n’étant pas réglementée, il n’existe pas de structure ordinale comme pour le sexiatre. Toutefois, la réglementation évolue depuis la mise en place en 2010 au sein de l'Unesco d'une Chaire Santé sexuelle & Droits humains. Le sexologue doit apporter une sécurité au travers de la législation du code pénal et du code civil s’adressant à tous les citoyens, respecter le code d’éthique du sexologue clinicien, et être tenu au secret professionnel. Il ne peut pas prescrire d’ordonnance médicamenteuse ou effectuer d’explorations médicalisées, ni être en contact avec la nudité de la personne accompagnée.

L’approche ésotérique du sexologue

Il s’agit là de l’organisation de la naturalisation française à l’occidentale de système de prise en charge et de soutien qui appartient au folklore oriental (tantra, dynamique de groupe, technique d’évolution de l’émotion et de modification de la conscience pour transformer le rapport à soi et à l’autre par la transe, le spiritisme, l’usage de drogue psychédélique, le yoga…). Là-encore, il n’existe pas de « Code de la route » mais une garantie de droit commun. N’hésitez pas à vous renseigner sur la formation et le parcours professionnel du praticien.

Il n'existe pas de problèmes sexuels dans un couple qui ne concerne chacun des partenaires. Traiter isolément l'un ou l'autre reviendrait à nier le partage des responsabilités qui leur appartient, et à laisser de côté un aspect essentiel de la vie sexuelle, l’échange (symbolique ou réel) entre deux individus. En décidant de se focaliser sur les difficultés sexuelles d'un individu, il n'est pas rare d'ignorer la moitié du "problème" - l'Autre, entraînant ainsi d'excellents résultats sur la personne qui consulte, mais au moins aussi souvent, une possible coupure du lien ténu qui existe encore entre ce tandem. Si l'on ne s'occupait que de l'individu directement en cause, le partenaire tenu hors de l'affaire risquerait de détruire ou contrecarrer les effets de la cure par son ignorance, ou son incompréhension génératrices de frustrations[1]. 

[1] Les mésententes sexuelles et leur traitement, William H. Masters & Virginia E. Johnson, Paris, Editions Robert Laffont, 1971, 413p.

Peut-on « guérir » un symptôme sexuel en ignorant le couple ?

Comment se préparer pour la consultation ?

Il n’existe pas de préparation à proprement dite. Il est tout à fait normal de ressentir comme une forme d’anxiété à l’idée d’aller se confier à un(e) inconnu(e), et de craindre de se sentir jugé, ou de vouloir reporter ou annuler le rendez-vous. Mon conseil : prenez le temps de choisir votre sexologue, et tentez un premier rendez-vous. Si vous ne vous sentez toujours pas à l’aise durant la consultation, soyez libre de le verbaliser au thérapeute et d’en changer si nécessaire.

Où trouver un(e) sexologue  ?

Tarifs et conditions de remboursements

Si les tarifs peuvent varier selon les praticiens et selon les régions, ils sont généralement compris entre 50 et 100 euros pour une durée de 40 minutes à une heure.

Pour le médecin sexologue (sexiatre), la consultation est remboursée à hauteur de 70% par la Sécurité Sociale (certaines mutuelles peuvent compléter le remboursement).

Pour le sexologue (non médecin), la consultation n’est pas remboursée, à moins qu’il n’ait une spécificité complémentaire prise en charge (se renseigner auprès de votre mutuelle).

bottom of page